Ma fugue chez moi – Colline Pierré

ma-fugue-chez-moititre : Ma fugue chez moi
auteur : Colline Pierré

éditeur : Le Rouergue
collection : Doado
date de publication : mars 2016

ma bookreview : « Pourquoi les décisions qui nous font du bien rendent-elles les autres tristes ? »

Ce n’est pas sur un coup de tête qu’Anouk décide de fuguer juste avant les vacances de Noël. Anouk est une jeune fille rêveuse mais aussi pragmatique.

À la maison, ce n’est pas la joie. Sa mère travaille à l’étranger et rentre rarement. En fait, elle ne rentrera même pas pour Noël. Son père est plein de bonne volonté, mais à côté de la plaque. Il y a quand même Bena, sa petite sœur, qu’elle adore mais elle est en internat…

Au collège aussi elle est seule. Depuis que Marina est amie avec les autres filles, ou plutôt est « devenue une autre fille. », Anouk est sans cesse humiliée. Le coup des boules puantes a été la goutte de trop.

Anouk rêve de tout quitter. Mais elle est vite confrontée à la dure réalité : les auberges de jeunesse complètes, les adultes suspicieux, le froid de l’hiver.

« En marchant au hasard à la recherche d’une dernière bonne idée, d’une illumination qui sauverait mon projet, je prends conscience que ma fugue est un échec. »

Toutefois, Anouk ne peut se résigner à reprendre le cours normal de sa vie. Alors qu’elle rentre chez elle, l’ultime solution lui apparaît : « Ma maison se dresse devant moi. […] Soudain, tout devient limpide. […] Je vais fuguer à la maison. »

Colline Pierré a trouvé les mots pour exprimer la fragilité de l’adolescence de manière tout à fait crédible et réaliste. Les contrariétés qui l’habite, le mal-être, le rapport complexe à soi-même et aux autres.

Elle a surtout su y mettre la forme parfaite. La fugue d’Anouk chez elle, dans son grenier est une très belle métaphore de la quête de soi-même. La construction de sa propre identité est une étape longue et difficile de l’adolescence. Et comme l’auteure le démontre très bien dans ce roman, ça ne fait que commencer.

Ma fugue chez moi, est une lecture douce et tendre qui aborde avec justesse les questionnements de l’adolescence et offre des pistes de réflexions philosophiques. Et puis, Anouk est un personnage intelligent et très touchant. Sa vision des choses ne manquera pas de vous faire (sou)rire.

note : 4/5
âge recommandé : 12 et +

Publicités

A propos Leaz

Libraire multi-fonction, déjà séduite par les trésors de la littérature jeunesse, j'adore y dénicher ses perles francophones; je découvre aussi les charmes du 9e art et en curieuse invétérée ne peux m'empêcher d'explorer les vertus de la bibliothérapie et autres activités biblio-ludique.
Cet article, publié dans litté jeunesse, mes bookreviews, romans ado, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Ma fugue chez moi – Colline Pierré

  1. Il faut que je me l’achète. j’adore cette collection. Leurs romans sonnent justes et finissent souvent en coup de cœur pour moi.

    Aimé par 1 personne

    • Leaz dit :

      La collection Doado a en effet son petit charme. Je trouve notamment que les couvertures – et ce malgré l’utilisation de photographie – ont toujours ce petit air poétique. Dans la collection, je te conseille vivement « Les trois vies d’Antoine Anacharsis » d’Alex Cousseau et « Comment (bien) rater ses vacances » d’Anne Percin, deux genres et deux styles bien différent.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s