À propos

Bouquinetatherapie c’est mon blog de lectrice-libraire, curieuse et avide de récits.

Tu y trouveras mes bookreviews (= critique de livres) et autres articles autour du livre (auteurs et éditeurs, librairies et bibliothèques, salons et festivals etc.).

À propos de livres, tu remarqueras sans doute rapidement que la littérature jeunesse est largement majoritaire sur ce blog. Surtout francophone même si je lis aussi un peu en anglais. Parce que même si je lis un peu de tout, une expérience de deux années en librairie a beaucoup orienté mes lectures. D’abord, ce rayon, plus que les autres, nécessite un prescripteur capable d’orienter parents et enfants, j’ai donc rapidement trouvé ma place. Et puis, tout simplement, j’y ai pris goût. Mon poste a évolué et j’ai renforcé mes connaissances en littérature ado et young adult. Enfin, j’ai découvert le rayon BD et les romans graphiques qui m’en ont mis plein les yeux !

Pourvue de mon DUT information et communication, option métiers du livre obtenu à l’IUT de La Roche-sur-Yon, Université de Nantes, je suis sensible à  l’actualité et aux nouvelles idées qui feront bouger nos métiers.

Je m’intéresse aussi énormément à la bibliothérapie  – d’où le titre du blog – un concept encore peu répandu en France, mais qui se développe outre-Manche. L’idée, c’est justement de bouquiner ta thérapie. Mais je t’en dirai un peu plus dans la rubrique prévue à cet effet.

Alors …, si toi aussi tu es curieux(se) de découvrir tout ça, ben … tu cliques, et puis tu lis !

Tu peux me contacter à cette adresse : bouquinetatherapie@gmail.com
Ou me retrouver sur les réseaux sociaux :

 

 

 

2 commentaires pour À propos

  1. Chère Léa, mon mari qui arpente Internet presque autant que mes lecteurs ados vient de me signaler votre blog et je me réjouis de voir que sur 12 livres de l’école des loisirs vous en recommandez trois des miens (22 ! Malo de Lange et 3000 façons de dire je t’aime)… Je voudrais vous dire mon attachement à ma maison d’édition pour laquelle j’écris depuis 30 ans, ma reconnaissance à Geneviève Brisac, mais aussi à toutes celles et tous ceux qui travaillent à l’école des loisirs, qui corrigent mes manuscrits, qui fabriquent mes livres, qui les exportent à l’étranger, qui les font connaître aux libraires, aux bibliothécaires, aux enseignants, aux journalistes. Ils font un travail formidable et ils CONTINUENT de le faire. Puisque le plus simple, c’est de juger sur pièces, lisez les dernières parutions de l’école des loisirs, regardez aussi avec attention leur programme de rentrée. Je crois savoir qu’il a été décidé par la direction de publier un peu moins et d’accompagner mieux chaque livre pour qu’il ait une vraie durée de vie, une réelle chance d’être visible et donc lu. Cela me paraît sage de viser une certaine décroissance éditoriale. Moins et mieux, qu’en pensez-vous ?
    Cordialement,
    Marie-Aude Murail, auteur de l’école des loisirs (et j’y tiens)

    Aimé par 1 personne

    • Leaz dit :

      Chère Marie-Aude Murail,

      Tout d’abord j’espère que mon article ne vous a pas offensé et qu’il n’y pas de méprise sur mes intentions. J’admire beaucoup le travail d’édition que fait L’école des Loisirs et le but de mon article n’est vraiment pas de leur jeter la pierre ou de crier au scandale comme je le disais sur mon blog. Mais simplement, de partager mon sentiment face aux billets des auteurs. Bien sûr, je suivrai encore les nouvelles publications de L’école des Loisirs avec grand intérêt. Je ne vais pas les bouder.
      Je suis consciente de n’avoir qu’un petit aperçu de ce qui se passe réellement Rue de Sèvre et donc, très certainement d’avoir une vue biaisée des événements. Ayant moi-même travaillé en librairie, je ne peux qu’approuver l’idée de diminuer la quantité d’ouvrages publiés et mieux les accompagner. Comme vous le dites, c’est une idée plutôt sage. Je vous remercie pour l’éclairage que vous m’apportez sur la situation et je comprends votre attachement à cette maison d’édition historique. J’espère qu’elle nous réserve encore de belles découvertes littéraires et gardera pour l’avenir la qualité qu’on lui connaît.

      Ensuite, vos livres. Ah si vous saviez, Marie-Aude Murail, combien j’ai dû me contenir et me raisonner pour ne mettre QUE trois de vos livres dans ma petite sélection ! Ce fut une épreuve. Mais pour bien démontrer les richesses de cette maison d’édition il a fallu varier un peu.
      En fait, sur la centaine de livres que vous avez publiés, je n’en ai lus que quinze à ce jour. Mais je crois que presque chaque titre a trouvé sa place dans mon cœur. Chaque histoire a su toucher une de mes cordes sensibles (peut-être nombreuses, je vous l’accorde).

      Je travaillais à la librairie La Page à Londres il y a encore quelques mois. Lorsqu’on m’avait annoncé votre venue au South Ken Kids Festival 2015, je connaissais déjà votre nom mais je n’avais lu que Oh boy !. En quelques mois, j’ai dévoré quelques Mouche (Patte-blanche, La bande de Tristan, 22 !, Le hollandais sans peine) un Neuf (Malo de L’ange) et pas mal de Médium (Miss Charity, Simple, Amour-vampire et loup-garou, Papa et maman sont dans un bateau, La fille du docteur Baudouin, Maïté Coiffure). Je ne parlais plus que de vous à la librairie. Pour chaque client (même les adultes, surtout les adultes!) je trouvais un Marie-Aude Murail à conseiller (ou presque). J’étais excitée comme une puce à l’idée de vous rencontrer. Auprès de potentiels lecteurs, je suis toujours très bavarde au sujet de mes coups de cœur. En revanche, je ne suis pas très douée pour aborder les auteurs. Je ne sais pas vraiment quoi dire. Pourtant, il y en aurait des choses à dire sur vos livres, votre style d’écriture, vos histoires. Mais même là, à l’écrit je ne sais pas comment exprimer tout ça. Il me faudra sûrement me remuer les méninges un certain temps sur la rédaction d’un article dédié pour qu’un commentaire un peu intéressant se développe.

      Enfin, s’il vous plaît, remerciez pour moi votre mari qui vous a guidé sur mon blog. Ce fut pour moi un grand honneur que d’avoir une telle visiteuse !

      Bien à vous,

      Léa

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s